Réflexion

La plus noble mission Républicaine était la vôtre.

Monsieur le Professeur,
Je vous connais sans vous connaître.
Vous étiez de ceux qui préparent l’esprit de nos enfants à la réflexion, à l’analyse, à la critique, à la Laïcité ;
De ceux qui font de leurs élèves des Citoyens Libres.

Libres dans leurs opinions, dans leurs expressions.
Liberté qu’aucune force idéologique n’est en mesure d’écraser la pensée.
La plus noble mission Républicaine était la vôtre.
Elle participe à la création du Commun, le lien qui nous unit à travers les époques, au delà de nos origines, au delà de nos croyances.

Des millions d’entre nous, à recevoir l’ Éducation Laïque,
Des millions d’entre nous, à lire les plus belles pages de la Littérature Française,
à étudier les Évènements fondateurs de notre Histoire,
Des millions d’entre nous dans ces salles de classe,
Des millions d’entre nous à souffrir aujourd’hui de votre assassinat.

Nous le savons depuis trop longtemps,
L’islamisme politique (c’est notre honneur de le nommer, nous vous le devons) est un terrorisme intellectuel qui ne s’empêche plus de tuer.
Avant vous, tant d’autres morts. Tant d’autres familles détruites.

L’École Républicaine fut l’un des premiers objets de conquête de l’Islamisme politique.
Conquête Idéologique repérée, signalée, repoussée mais jamais totalement combattue.
Notre échec collectif.

L’Échec est surmontable tant qu’il n’est pas un renoncement.

Renoncer à la Liberté, la Laïcité, à ce que nous sommes en tant que Citoyen, Nation, serait une faute lourde.

Professeur, puisse votre enseignement perdurer ;
Puisse votre beau métier continuer à inspirer les vocations ;
Puisse votre mort nous empêcher de renoncer.

Reposez en paix.

Anissa Baderi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *